Venez découvrir les nouvelles sources d'énergie, leurs fonctionnements et les premières applications

Énergies et digital

Le secteur énergétique rencontre plus que jamais des enjeux majeurs : compenser la baisse de la consommation énergétique tout en en assurant l’efficacité, faire face à une concurrence toujours plus forte en amorçant des changements d’ordre écologique (énergies durables, réduction des dépenses énergétiques). Garder le marché porteur est un challenge mais, paradoxalement, le besoin énergétique n'a jamais été aussi grand. La faute peut-être au digital et à la numérisation de notre société. Et si, finalement, le digital offrait, en dépit des contraintes, de nouvelles opportunités ?

 

Quand le digital repense la relation client

 

À l’ère des réseaux sociaux et de l’instantanéité, les codes de la relation client sont entièrement bouleversés. Adieu courriers recommandés et rendez-vous en agence, place au digital : désormais on prend contact par le biais d’un tweet. Gare alors à la réactivité de l’entreprise et surtout à son « e-réputation » !

Mais si l’on sait soigner son image sur les réseaux, le développement en ligne peut représenter une belle aubaine pour les entreprises : nouvelles façons de trouver des clients et de faire de la prospection grâce aux bases de données, outils de communication qui une fois mis en place permettent de diminuer considérablement les coûts et même enrichissement des services à la clientèle grâce à l’émergence d’applications visant à simplifier la vie des consommateurs.

 

L’innovation au service de l’énergie

 

Les innovations technologiques émergent vite et c’est autant d’objets connectés qui font leur apparition. Thermostats et compteurs intelligents sont en constante amélioration et des chaudières connectées voient même le jour. C’est la domotique, l’un des domaines de l'Internet of Things, cette nouvelle évolution de l’internet (web 3.0).

L’enjeu ici, c’est d’être le premier sur le marché et d’appréhender très vite ces appareils pour mieux les promouvoir au consommateur.

 

 

Le concept se démocratise vite, galvanisé par les grands groupes de fournisseurs d’accès à internet et de technologie. Pendant qu’Apple ou Google travaillent au développement de nouveaux appareils, les FAI s’appliquent à rendre nos réseaux toujours plus étendus. À présent, c’est toute la maison qui « vit » connectée. Les smartphones deviennent des outils de contrôle pour régler télévision, chauffage, éclairage, portes et même alarmes. Le tout peut s’orchestrer à distance grâce à des applications toujours plus fiables. Certaines permettent même de gérer sa consommation et l’on ne parlera pas du règlement des factures tant il est déjà rentré dans la norme. La maison intelligente ou « smart home » n’est pas une utopie futuriste, elle est déjà là et conquiert progressivement nos foyers.

 

Vers l’ubérisation des fournisseurs d’énergie ?

 

Désormais, on achète son électricité ou son gaz directement en ligne. De nouvelles offres se développent rapidement, laissant apparaître de nouveaux acteurs concurrentiels. La voie nous est montrée par les États-Unis et le nord de l’Europe plus en avance que nous. Cependant, le retard se rattrape vite à tel point qu’on évoque aujourd’hui un phénomène d’ubérisation des fournisseurs.

La concurrence, pour les grands acteurs de l’énergie traditionnels, est rude et exige d’eux une grande réactivité pour rester dans la course.

Des plateformes d’achat d’énergie émergent et des nouveaux venus proposent des offres plus innovantes en misant par exemple sur le renouvelable ou le développement de réseaux collaboratifs. nous vous conseillons cet article sur l'ubérisation des fournisseurs énergétique: https://fr.linkedin.com/pulse/vers-luberisation-des-fournisseurs-denergie-sabrina-tiphaneaux

 

 

La Big Data investit l'énergie

La maison consommée : moins d'énergie consomée

CONTACTEZ NOUS

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

Tous droits réservés clubopeninnovationaquitaine.fr - © 2017